Le bon, le mauvais et le laid de Pokémon Go

Pokémon Go a envahi l’App Store et la conscience de notre société, et comme pour toute tendance de ce genre, il y a des bons, des mauvais et des laids éléments. Nous avons vu la bonne nouvelle : les gens sortent, socialisent, font de l’exercice. Cela a même donné un nouveau souffle aux petites entreprises qui ont vu leur trafic augmenter du fait que les joueurs cherchaient des personnages à attraper.

En rapport :Nintendo chercherait à fabriquer des manettes de jeu pour iOS

Maîtrisez votre iPhone en une minute par jour :

Inscrivez-vous à la newsletter « Tip of the Day » de iphonologie et nous vous enverrons chaque jour un conseil pour gagner du temps et tirer le meilleur parti de votre iPhone ou iPad.

L’application de réalité augmentée a également été bonne pour les résultats de Nintendo et d’Apple. Mon cousin de 12 ans a dû sortir et mettre à niveau son iPhone 4 en iPhone SE pour qu’il soit capable de jouer au jeu. C’était un besoin, pas une envie ! Imaginez si l’application ne fonctionnait que sur Apple (ou Android d’ailleurs.) Toute une légion d’utilisateurs changeraient probablement de plateforme juste pour en faire partie. C’est ce que Nintendo a appris au fil des ans. Mario et les autres personnages sont exclusifs à ses appareils, donc même si la Xbox ou la Playstation fonctionnent mieux, de nombreux utilisateurs restent fidèles à Nintendo grâce aux personnages exclusifs de la marque.

Mais l’application a été mauvaise pour la réalité virtuelle, du moins pour ceux qui comprennent la différence. La RV nécessite des lunettes de protection spéciales qui peuvent être attachées à un ordinateur ou à un smartphone enfermé à l’intérieur. Vous ne pouvez pas jouer aux jeux de RV dans le monde réel. Vous devez vraiment être assis ou dans un endroit sûr. Pokémon Go a pris son envol parce que tout le monde a un smartphone à portée de main et peut ouvrir l’application, interagir avec elle et la ranger en quelques secondes. Les startups de RV qui n’ont pas d’angle d’AR peuvent avoir besoin de pivoter.

Plus grave encore, des personnes ont été blessées en utilisant l’application. Il est facile d’être distrait en se promenant avec l’application, et certains joueurs ont été volés. Mais il est tout à fait fou de faire du vélo ou même de conduire avec l’application. Oui, l’application fonctionne à des vitesses allant jusqu’à 30 km/h, et au moins un utilisateur a découvert que c’était une mauvaise idée, à la dure. Non seulement il a eu un accident de voiture pendant qu’il jouait à Pokémon Go, mais il l’a fait en entrant dans une voiture de police, alors que la police se tenait sur le côté, avec sa caméra qui enregistrait tout . C’est vraiment moche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *