Des sonneries… pour votre vélo ?

J’ai soutenu quelques projets sur Kickstarter , mais ce sont généralement des choses ennuyeuses comme des supports et des câbles. L’autre jour, j’ai vu la MYBELL et j’ai dû déposer mon argent.La MYBELL est un klaxon de vélo pour l’ère du smartphone. Il se monte évidemment sur le guidon d’un vélo, mais je pourrais l’essayer sur mon scooter. Ce qui rend la MYBELL unique, c’est que vous pouvez personnaliser le son qu’elle émet, tout comme une sonnerie personnalisée sur votre smartphone. En fait, il acceptera les fichiers MP3 via le port USB inclus (résistant aux intempéries).

La MYBELL a un seul bouton, donc facile à utiliser, ce qui est important quand on fait du vélo – il suffit d’appuyer pour jouer. Et grâce à une série de gestes, ce bouton permet également de le programmer pour contrôler les sons et l’éclairage. La MyBell génère une sortie audio de plus de 105 décibels. Vous pouvez réduire le volume et les sons numériquement si cela vous semble trop fort.

Maîtrisez votre iPhone en une minute par jour :

Inscrivez-vous à la newsletter « Tip of the Day » de iphonologie et nous vous enverrons chaque jour un conseil pour gagner du temps et tirer le meilleur parti de votre iPhone ou iPad.

La MYBELL utilise des LEDs qui peuvent atteindre jusqu’à 110 lumens et qui sont également programmables. Cela signifie que vous pouvez définir des modèles d’impulsions de votre choix. Imaginez un modèle de Knight Rider ou de BattlestarGalacticaCylon de la vieille école ! La MYBELL peut rendre votre balade plus sûre et certainement plus amusante. En parlant d’amusement, l’une de mes propres applications est un utilitaire amusant appelé AutoRingtone , et j’ai été tellement inspiré par la MYBELL que je donne aux sponsors la possibilité de créer des sonneries personnalisées pour la MYBELL sur http://autoringtone.com/mybell/ .Imaginez un « Studebaker Horn » suivi de « Special Delivery ! Dégagez le passage ! » J’ai hâte de voir (et d’entendre) les sonneries que les gens inventent pour leur klaxon de vélo numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *