Test du MacBook Pro 16 pouces (M1 Max, 2021): terriblement rapide et bien construit

Le MacBook Pro 16 pouces avec processeur M1 Max dispose d'un écran plus grand, d'un processeur plus rapide et de tout ce qui est plus rapide. Il s'agit d'un système informatique pour les particuliers professionnels.
Le MacBook Pro 16 pouces semble d'inspiration rétro avec son chargeur de batterie MagSafe, plus de ports et également des lecteurs de cartes mémoire flash, mais parfois les points étaient bien meilleurs avant. Des entreprises comme Apple peuvent également se rendre compte que son clavier papillon dessinait et que ceux qui, en fait, tels que la TouchBar pouvaient être comptés sur les doigts d'une main.

Donc actuellement, nous avons récupéré le vrai MacBook Pro, et c'est une réunion ravie. Le modèle 16 pouces ressemble vraiment, malgré sa taille, à un 15 pouces. En réduisant le cadre autour de l'écran, Apple a réussi à réduire la dimension et a eu la gentillesse de nous donner un cran. Et bien sûr, cela a l'air étrange, mais tout comme avec le MacBook Pro 14 pouces, vous vous y habituez rapidement.

Et aussi, si votre esprit esthétique tremble lors du placement du fœtus, vous pouvez facilement effectuer l'une des opérations suivantes : 1) Passer à un historique plus sombre, 2) Passer au réglage sombre ou 3) Rappelez-vous combien vous avez grogné lorsque l'iPhone d'Apple X a été publié avec une encoche ainsi que la rapidité avec laquelle vous en êtes venu à l'utiliser.

Comme son petit frère le MacBook Pro 14 pouces, il a une apparence légèrement plus serrée. La première impression est qu'il est angulaire, mais a en même temps des lignes douces. Lorsque vous ouvrez le couvercle, vous considérez 7,7 millions de pixels, qui se trouvent dans un brillant écran Liquid Retina XDR avec une résolution de 3 456 x 2 234 ainsi qu'une densité de pixels de 254 ppp.

Il s'agit d'un écran lumineux, d'environ 1 000 cd/m² d'éclairage constant sur tout l'écran qui peut être couvert jusqu'à 1 600 cd/m² dans votre région. La gamme de couleurs est P3. Et grâce à la technologie de promotion flexible, le prix de rafraîchissement peut aller jusqu'à 120 Hz. Cela signifie que le défilement sur les sites Web est doux et fluide. La fréquence de rafraîchissement du prix est ajustée automatiquement en fonction de ce que vous regardez, mais vous pouvez entrer dans les paramètres et l'établir vous-même.

Une caméra 1080p qui capitalise sur toute la magie située dans le processeur M1 Max suggère que ceux qui participent à un appel téléphonique zoom ou similaire ne reculent pas d'horreur lorsqu'ils vous voient. Dans cette caméra, tu es vraiment excellente ! Malheureusement, nous n'obtenons pas Center Stage (cette fonctionnalité n'est douée que pour les clients iPad).

MacBook Pro 16 pouces

M1 Max - efficacité graphique bizarre

Maintenant que nous avons terminé les procédures, il est temps de passer directement au plus récent SoC (Système sur puce) d'Apple, le M1 Max. Le M1 Max possède le même processeur à 10 cœurs que le M1 Pro, avec 8 cœurs hautes performances et également 2 cœurs haute efficacité offrant une efficacité environ 1,7 fois plus rapide que le M1.

Avec environ 32 cœurs graphiques et la capacité de fournir 10,4 téraflops de performances graphiques, le M1 Max est quatre fois plus rapide que le M1. La capacité de transmission de la mémoire est de 400 Go/s - deux fois plus rapide que le M1 Pro et six fois plus rapide que le M1. Et il est également extrêmement fiable en termes de puissance. Vous pouvez emballer le processeur avec des tâches lourdes pendant des heures avant que la batterie ne se charge.

Dans nos benchmarks, composés de Cinebench ainsi que de Geekbench, l'efficacité graphique du M1 Max était bizarre. M1 Max a marqué 48 605, 14 000 points de plus que M1 Pro ! Dans divers autres examens, il n'y avait principalement aucune différence par rapport au M1 Pro, dans certains cas, le résultat était un peu inférieur, mais dans la marge d'erreur. Nous ne savons pas exactement de quoi il s'agit à cause de cela, cela pourrait être si basique que certains programmes de référence ne peuvent pas utiliser tous les cœurs. Nous ne savons pas.

Ce que nous savons, cependant, c'est que les compteurs du Black Magic Disk sont allés au fond lorsque nous avons déterminé les vitesses de lecture et d'écriture. Le résultat de l'analyse était de 5 697 Mo/s et écrivait également 7 077,4 Mo/s.

Test de magie noire

Lorsque nous avons converti un clip vidéo 8k de 3,28 Go en 1080p dans Handbrake, la distinction entre le M1 Pro et le M1 Max était subtile. M1 Max n'a pas transpiré à 5,58, deux secondes plus vite et dans la marge d'erreur. Lorsque nous avons exporté un clip 8k en 1080p dans Final Cut Pro, le M1 Max a cependant tendu sa masse musculaire : cela a pris 35,5 secondes, 22 secondes de plus que le M1 Pro.

Dans notre test du MacBook Pro 14 pouces, 22 secondes, ce n'est pas beaucoup, mais après cela, nos clips ne durent que quelques minutes. Si vous traitez des films de fonction, vous gagnez beaucoup de minutes inestimables avec un système informatique rapide. Et aussi si vous collaborez avec la modélisation 3D dans Cinema 4D ou mixez l'orchestre de chambre dans Logic Pro, le M1 Max peut prendre en charge 1 500 pistes dans Logic Pro sans accroc.

MacBook Pro 16 pouces

Décision

C'est le type de travail que produisent les MacBook Pro 14 pouces et 16 pouces. Et en pensant également à la pandémie et au fonctionnement à domicile, ils sont excellents, car vous pouvez fonctionner n'importe où avec même le travail le plus exigeant, sans avoir besoin d'un ordinateur de bureau.

Certes, les équipements spécialisés ont un tarif tout aussi professionnel. Le MacBook Pro 2022 16 pouces coûte à partir de 2 399 /2 499 $, bien que ce soit le M1 Max que vous souhaitez envisager ₤ 3 399/3 499 $ (ou, si vous êtes plus qu'heureux d'opter pour le M1 Max avec option GPU 24 cœurs à la place, un minimum de 2 999 /3 099 $).

C'est un montant impressionnant pour un client régulier qui surfe, envoie des e-mails et feuillette également via l'application Photos. Mais pour l'utilisateur spécialiste qui a besoin de restituer de nombreux pixels dans un paysage 3D virtuel ou l'éditeur qui doit réduire un film d'attribut, qui peut désormais le faire où qu'il soit, il n'y a rien à redire. Mais bon sang c'est cher !

Ce court article est apparu initialement sur iphonologie.fr Suède. Traduction de Karen Haslam.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *