700 millions de personnes paient désormais pour les services Apple

Les records dégringolent au milieu de signes positifs pour les services d'adhésion payants d'Apple, bien que la société ne définisse pas les services auxquels ces personnes utilisent.

une pomme

Lors de son record trimestriel mardi soir, Apple a annoncé qu'il comptait actuellement 700 millions de consommateurs qui paient pour les solutions d'abonnement de l'entreprise, ce qui représente une augmentation de 150 millions par rapport à 2014 et également un quadruplement du nombre par rapport à il y a quatre ans.

Il s'agit d'une nouvelle exceptionnelle pour Apple, qui a fortement poursuivi une méthode loin d'être une entreprise qui dépend fortement de la vente d'Apple iPhone à une entreprise qui commercialise des services directement dans la grande (et également en expansion) base individuelle d'Apple iPhone.

Mais un petit souci est que nous ne savons pas exactement à quoi ressemble la circulation entre les différents services. Dans toutes les possibilités, ce seront iCloud, Apple Music ainsi qu'AppleCare qui attireront la majorité des clients payants. Ce sont des artistes éprouvés sur lesquels Apple sait qu'il peut compter.

Les solutions beaucoup plus récentes d'Apple (en particulier Apple Arcade, TV+ et News+), cependant, n'ont pas encore fait leurs preuves en tant que moteurs de revenus. TV + a en fait eu du mal à accepter des solutions de streaming encore plus reconnues, ou en ce qui concerne Disney Plus, avec une solution qui dispose d'un catalogue de films et de programmes de TÉLÉVISION beaucoup plus important.

Apple a pris la décision de se concentrer sur le développement du matériel initial plutôt que sur l'achat d'une bibliothèque de produits existants (et contrairement à Disney, il n'avait vraiment pas sa propre bibliothèque sur laquelle s'appuyer), mais cela s'est retourné contre nous lorsque la pandémie a arrêté la production et aussi TELEVISION+ s'est vu confier une petite offre à une époque où les utilisateurs avaient soif de points à regarder.

Pourtant, la ligne inférieure pour les solutions dans son intégralité semble définitivement saine et équilibrée en ce moment. Au cours de l'un des trimestres les plus récents, les ventes des services d'Apple se sont élevées à 17,5 milliards de dollars, une augmentation de 33% par rapport à la durée correspondante en 2020.

Selon le directeur financier d'Apple, Luca Maestri, il s'agit d'une augmentation à deux chiffres dans toutes les zones géographiques, rapporte MacRumors.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *