Si vous voyez des publicités sur votre iPhone, vous n'êtes pas seul - et d'autres sont peut-être à venir.

Apple a beau être une entreprise de 2 000 milliards de dollars qui fabrique plusieurs des articles les plus recherchés qui soient, cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas toujours à la recherche de nouvelles ressources de gains. Aussi bien qu'elle semble l'avoir effectivement trouvée : les publicités.

Apple a récemment commencé à diffuser des publicités affichées dans ses applications News ainsi que Stocks, et ce, que vous soyez abonné à News+ ou non. Nous avons encore vu des publicités dans le flux d'informations de l'application Stocks, même si elles portent exactement la même étiquette "Subscriber Edition" que celle qui apparaît dans News. Apple utilise sa propre plateforme de marketing pour diffuser les publicités, qui sont évidentes mais pas extrêmement intrusives et significatives avec un petit "Advertisement" dans le bord inférieur droit. Nous avons obtenu des publicités pour Motley Fool et aussi des bijoux de mode Brilliant Earth pendant la création de cet article.

Lire aussi :  Petit-déjeuner Apple : jumbo iMac en route

Selon Mark Gurman de Bloomberg, le vice-président de la publicité, Todd Teresi, relève désormais directement du chef des services d'Apple, Eddie Cue, avec pour objectif d'augmenter les bénéfices annuels du marketing d'Apple de 4 milliards de dollars à plus de 10 milliards de dollars. Néanmoins, Gurman ne croit pas qu'Apple marchera dans la région du système iAd qui a échoué et qui diffusait des publicités pour des applications tierces dans d'autres applications iphone.

Apple affirme que le système ne permet pas de suivre les individus et qu'il n'est donc pas visé par la clause de transparence sur le suivi des applications. Les conditions publicitaires d'Apple mentionnent que la plateforme "est conçue pour protéger votre vie privée et ne vous suit pas sur les applications et les sites web appartenant à d'autres entreprises". Le passage "diverses autres entreprises" est crucial : Selon Gurman, Apple "utilise des informations provenant de ses autres services ainsi que de votre compte Apple pour décider des publicités à proposer."

Lire aussi :  Les analystes disent que l'iPhone 13 de 1 To est en déplacement

Cela risque fort d'irriter les concepteurs d'applications tierces, qui ont dû faire face à des baisses de revenus depuis qu'Apple a introduit le système ATT dans iOS 14.5. Des concepteurs importants, comme FaceBook, ont reproché à Apple des milliards de dollars de manque à gagner en raison de l'incapacité à suivre les utilisations au-delà de leurs propres applications. La conformité d'Apple est quelque chose de technique étant donné qu'ils possèdent diverses apps ainsi que des services qui sont préinstallés sur chaque apple iphone.

Cependant, bien qu'il n'y ait pas de bouton " Do Not Track ", les individus peuvent désactiver les publicités personnalisées sur leur iPhone en se rendant sur l'onglet Apple Advertising dans les paramètres de confidentialité et de sécurité de l'iPhone. Cela ne les transformera pas, mais les rendra simplement plus généralisées.

Lire aussi :  MacBook Pro avec M1X à venir « dans quelques semaines »

Gurman émet l'hypothèse que les publicités, que l'on peut en outre voir dans l'onglet Aujourd'hui de l'App Store, arriveront ensuite sur Maps et aussi sur "les magasins numériques comme Apple Books ainsi qu'Apple Podcasts." Il émet également l'hypothèse que la télévision d'Apple+ pourrait être une méthode pour les publicités, car Apple a actuellement commencé la publicité pour Friday Night Baseball ainsi que la promotion fréquente de ses divers autres programmes avant le début des nouveaux épisodes.

Click to rate this post!
[Total: Average: ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *