Apple poursuit NSO Group pour un logiciel espion Pegasus

Apple a porté plainte contre la firme israélienne NSO Group "pour éviter plus d'abus et aussi nuire à ses clients".

Apple a jusqu'à présent peu parlé de la fureur entourant le logiciel espion Pegasus, développé par NSO Group et utilisé par les autorités de divers pays pour espionner les citoyens au moyen de leur iPhone Apple.

Au lieu de cela, l'entreprise a en fait préparé en silence une action en justice contre NSO Group ainsi que sa société mère et père Q Cyber, qui a en fait été déposée devant le tribunal de district de Californie du Nord.

Dans l'action en justice, Apple se plaint que NSO Group a traîné des cyberattaques contre Apple et ses clients, en particulier via l'attaque "ForcedEntry" qui a manipulé un problème de sécurité désormais résolu dans l'iphone.

L'objectif de l'action en justice est d'interdire à NSO Group d'utiliser les produits et services d'Apple, y compris l'identifiant Apple et aussi iMessage - les grèves contre les journalistes, les militants et autres qui ont été enregistrées ont commencé avec un message iMessage.

Dans un communiqué de presse, Apple affirme qu'il informera certainement tous les utilisateurs qui pourraient avoir été ciblés par l'attaque d'Entrée forcée. À l'avenir, Apple informera constamment les individus s'il voit la preuve d'une attaque par un logiciel espion parrainé par l'État.

« Des stars parrainées par l'État comme le groupe NSO dépensent d'innombrables dollars pour des innovations de surveillance innovantes sans responsabilité efficace. Cela nécessite des changements », a déclaré Craig Federighi.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *