Réflexion différente : ne mettez pas encore à jour votre iPhone !

Les droits légaux de vantardise sont exagérés. Laissez d'autres personnes être votre sujet de test, puis montez l'iphone 15 par jour ou plus tard.

diff pense

Dans cette tâche (reporter technologique et opinion-haver du mardi après-midi), il est fondamentalement obligatoire d'être un adopteur précoce.

Pour ce qui est du bon sens, j'évalue les nouveaux produits Apple au fur et à mesure de leur introduction, afin de conseiller au plus vite les visiteurs d'iphonologie.fr qui envisagent un achat. J'essaie de nouveaux logiciels au moment où ils sont facilement disponibles, je peux donc créer des didacticiels expliquant exactement comment ils fonctionnent. Et évidemment, je mets à niveau le système d'exploitation sur mes outils - tels que iOS 15, que j'ai consciencieusement monté - dès qu'une toute nouvelle variation apparaît.

Ce qui est dommage, car dans la vie civile, je suis la dernière personne à agir en faisant ça. Le placement précoce est, de mon modeste point de vue, largement surestimé. Les avantages sont, d'après ce que je peux voir:

  1. Atteindre utiliser quelque chose de cool quelques jours ou semaines plus tôt que tout le monde. C'est plutôt sympa, mais en pensant que vous vous en êtes sorti jusqu'à présent depuis des décennies, c'est peut-être en plus une présentation de l'efficacité des campagnes de publicité et de marketing - selon les mots de Don Draper, produire une démangeaison, puis glisser dans votre comme une crème à la calamine - qu'un véritable besoin.
  2. Se vanter de 1.

Pourtant, les inconvénients ne sont pas négligeables. Les toutes premières versions des produits ont tendance à être boguées ; ils sont plus difficiles à acquérir, et généralement plus coûteux, que les éditions ultérieures ; et il y a moins d'assistance disponible en cas de problème.

iOS en est un exemple. Le téléchargement d'une toute nouvelle version de l'iphone le jour de son lancement prendra généralement plus de temps que de le faire un jour ou deux plus tard, car les serveurs Web d'Apple seront certainement plus occupés. (Mon expérience d'hier soir s'est bien passée à cet égard, mais dans le passé, j'ai su que cela prenait deux ou peut-être trois fois plus longtemps que le devis du système.) C'est une couche supplémentaire d'inconvénients pour pratiquement aucun avantage perceptible.

Et cela suppose qu'absolument rien de grave ne se présente. Apple exécute des programmes bêta complets pour les développeurs ainsi que des programmes bêta publics pour ses mises à jour iOS, mais ce n'est qu'un jeu de chiffres : dès que vous ouvrez la nouvelle version à une clientèle de plusieurs ordres de grandeur plus importante que le programme bêta, ils découvriront naturellement (par lequel je suggère de souffrir) des insectes qui n'ont pas été repérés auparavant.

Les applications peuvent planter. La durée de vie de la batterie peut changer. De nouveaux attributs peuvent ne pas fonctionner correctement et l'interface utilisateur peut se comporter de manière imprévue. Dans l'un des cas les plus graves, l'ensemble de votre iPhone peut être hors d'état de nuire.

Les plus graves de ces problèmes sont heureusement inhabituels. Mais pourquoi prendre la menace, juste pour afficher que vous avez obtenu la dernière version de l'iphone ? Offrez-lui un jour ou plus, laissez refroidir les serveurs Web et signalez les parasites, attendez éventuellement qu'Apple déploie iOS 15.0.1, puis plongez-vous.

Sinon, vous vivez comme un journaliste technologique, et je ne souhaite pas non plus cela à mon pire adversaire.

Divers Think est une chronique hebdomadaire, publiée tous les mardis, dans laquelle les écrivains d'iphonologie.fr exposent leurs points de vue beaucoup moins conventionnels à l'examen du public. Nous avons protégé l'encoche, dit à Apple d'arrêter d'avoir autant de succès et suggéré que personne n'a besoin d'un iPhone pliable. À la semaine prochaine!

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *