Ericsson poursuit Apple dans trois pays à la fois


Après qu'Apple a poursuivi Ericsson en décembre, c'est au tour de la société suédoise de s'en prendre à Apple.

logo ericsson

Ericsson a déposé plusieurs poursuites contre Apple dans trois pays. Les poursuites ont été intentées devant trois tribunaux allemands (à Düsseldorf, Mannheim et Munich) et un tribunal au Brésil et aux Pays-Bas.

Les poursuites, rapportées par Juve Patent, concernent le même différend concernant les frais de licence sur les brevets dits FRAND (équitables, raisonnables et non discriminatoires) qui ont conduit Apple à poursuivre Ericsson en décembre devant un tribunal du Texas. À l'époque, Apple accusait la firme suédoise de "tactique musclée" dans ses négociations.

Lire aussi :  Oubliez un téraoctet : l'iPhone 13 's'en tiendra à 512 Go'

La licence 2015 d'Apple a expiré en décembre, de sorte que la société n'a actuellement aucune licence pour les technologies en question.

Selon Juve Patent, Ericsson a demandé une interdiction d'importer l'iPhone - techniquement, pour tous les produits 4G et 5G - aux États-Unis. Le site indique qu'Apple n'a pas répondu à sa demande de commentaire.

Florian Müller de Foss Patents est surpris qu'Ericsson n'ait pas également poursuivi Apple à Londres, mais s'attend à ce qu'une deuxième vague de procès soit en cours. "Mes paris seraient sur le Royaume-Uni pour la prochaine juridiction européenne dans laquelle Ericsson pourrait déposer", écrit-il, "en fonction de la manière dont Apple répond aux développements de cette semaine".

Lire aussi :  AirPods Lite : Ce que nous avons entendu sur les AirPods moins chers d'Apple.

Müller écrit également qu'Ericsson n'est pas un concurrent direct d'Apple et n'a donc rien à gagner d'une interdiction d'importer. Il ne s'agit donc que d'être équitablement rémunéré pour sa contribution aux technologies 4G et 5G.

Click to rate this post!
[Total: Average: ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *