Apple réduit les frais de l'App Store de seulement 3 % pour les paiements externes


Les développeurs critiquent la réduction dérisoire des applications de rencontres aux Pays-Bas.

logo de la boutique d'applications

Apple s'est empressé de produire des règles mises à jour pour les applications de rencontres aux Pays-Bas, après que l'entreprise a été condamnée à une amende de plusieurs millions par l'autorité de la concurrence du pays. Mais les petites concessions offertes pour les applications utilisant des systèmes de paiement externes ont été critiquées par les développeurs, dont l'un affirme qu'il serait "surpris si une seule application les acceptait".

Un changement concerne la commission facturée par Apple pour les transactions in-app, écrit 9to5Mac. Les développeurs qui utilisent une solution de paiement alternative plutôt que celle d'Apple se verront toujours facturer une commission - mais celle-ci est réduite des 30% habituels à... 27%.

Lire aussi :  Microsoft se moque de la Touch Bar du MacBook dans les publicités télévisées

Apple appelle le chiffre (légèrement) inférieur "un taux réduit qui exclut la valeur liée au traitement des paiements et aux activités connexes", et indique qu'il inclut toutes les taxes. Les développeurs qui choisissent d'adopter le système devront déclarer eux-mêmes leurs revenus provenant de leurs propres systèmes d'achat intégrés à Apple, et seront ensuite facturés pour la commission.

Les développeurs ont méprisé la réduction. Marco Armement a été amusé par ce qu'il a qualifié de " comédie incroyable et ridicule ", tandis que Steve Troughton-Smith a appelé le mouvement "Absolument ignoble".

Absolument ignoble. Cela dit tout sur @tim_cook's Apple et ce qu'il pense des développeurs. J'espère que l'entreprise obtiendra exactement ce qu'elle mérite. Tous les membres de leur équipe de direction devraient avoir honte, et certains d'entre eux ne devraient pas être là quand tout sera fini. Nous vous voyons tous https://t.co/cLOAqWXnU5

Lire aussi :  Des parents australiens mis en garde contre les problèmes de sécurité d'AirTag

– Steve Troughton-Smith (@stroughtonsmith) 4 février 2022

La réponse initiale d'Apple à l'ordonnance de la veille de Noël par l'Autorité des consommateurs et des marchés n'a pas été approuvée par l'autorité. La société a donc été condamnée à payer une amende de 5 millions d'euros (environ 4,2 millions de livres sterling) chaque semaine jusqu'à ce qu'elle se conforme.

Click to rate this post!
[Total: Average: ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *