Les employés d'Apple exigent un travail plus flexible

Une lettre ouverte du personnel demande des allocations plus élevées pour le travail à distance, alors que la main-d'œuvre d'Apple retourne au bureau.

Steve Jobs Théâtre Apple Park

La semaine dernière, le PDG d'Apple, Tim Cook, a envoyé une lettre détaillant les préparatifs du retour dans les bureaux de l'entreprise après une longue période de travail à distance tout au long de la pandémie. Les employés d'Apple, a-t-il expliqué, seront appelés à se présenter au bureau les lundis, mardis et jeudis, et seront autorisés à travailler à domicile les mercredis et vendredis.

En plus de cela, les membres du personnel sont autorisés à travailler à domicile pendant deux semaines par an, s'ils obtiennent l'autorisation de leur responsable rapide.

Mais une équipe de membres du personnel d'Apple s'est opposée à la nouvelle réglementation qui entrera certainement sous pression cet automne. Une lettre envoyée dans un canal interne Slack chez Apple avec 2 800 participants exprime "une inquiétude croissante" et exige des réglementations beaucoup plus flexibles pour le travail domestique et de bureau.

"La politique de travail à distance/flexible d'Apple, ainsi que l'interaction qui l'entoure, ont actuellement contraint plusieurs de nos collègues à abandonner", indique la lettre. "Sans l'inclusivité qu'apporte la polyvalence, un certain nombre d'entre nous pensent que nous devons choisir entre un mélange de nos familles, notre bien-être, et également être habilités à faire notre travail idéal, ou faire partie d'Apple. C'est une décision qu'aucun d'entre nous ne prend à la légère, et une décision que beaucoup choisiraient certainement de ne pas avoir à prendre."

Entre autres points, les rédacteurs de la lettre appellent à une bien meilleure communication entre le suivi et le personnel, et aussi à ce que chaque équipe ait une plus grande liberté de spécifier ses propres directives pour le travail à distance.

Apple se prépare en fait au retour à la vie de bureau depuis très longtemps - nous avons couvert les stratégies de l'entreprise dès mai 2020, lorsque la durée et la gravité de la pandémie n'étaient pas encore tout à fait claires. Cependant, après cela, nous avons également expliqué l'incohérence entre l'enthousiasme d'Apple pour revenir à un modèle sur site et les allocations accordées par d'autres entreprises technologiques : Twitter, par exemple, a déclaré que le personnel pourrait travailler à domicile « à vie ».

La lettre, qui peut être examinée dans son intégralité sur The Verge, a été envoyée pour être autorisée par les employés d'Apple vendredi. Apple n'a en fait pas encore discuté de la question.

Une lettre ouverte des membres du personnel appelle à des allocations plus élevées pour le travail à distance, alors que la main-d'œuvre d'Apple retourne au bureau. La semaine dernière, le PDG d'Apple, Tim Cook, a envoyé une lettre décrivant la stratégie de retour dans les bureaux de l'entreprise après une longue période de travail à distance pendant la pandémie. Les membres du personnel d'Apple, a-t-il précisé, devront se présenter au travail les lundis, mardis et jeudis, et seront autorisés à travailler à domicile les mercredis et vendredis. Une lettre envoyée dans un canal interne Slack chez Apple avec 2 800 participants partage "un problème en expansion" et exige des politiques beaucoup plus polyvalentes pour la résidence ainsi que le travail de bureau. "Le plan de travail à distance/flexible d'Apple et l'interaction qui l'entoure ont déjà obligé certains de nos collègues à démissionner", indique la lettre.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *