Le Royaume-Uni enquête sur le prétendu monopole d'Apple sur l'App Store

Apple justifie son raccourcissement en affirmant que l'App Store est "un moteur de réussite pour les développeurs".

Logo de l'App Store

Selon Reuters, les régulateurs britanniques ont ouvert une enquête sur des pratiques anticoncurrentielles présumées dans l'App Store d'Apple.

Au cours des derniers mois, nous avons entendu de nombreuses plaintes de développeurs d'applications selon lesquelles Apple aurait réduit les redevances de 15% ou 30% sur les achats. Les applications pour iPhone et iPad ne peuvent, au moins officiellement, être vendues que via l'App Store (les appareils jailbreakés peuvent installer des logiciels provenant d'autres sources). Les achats intégrés tels que la monnaie virtuelle peuvent être vendus ailleurs, mais pas à un prix inférieur à celui en magasin.

Apple n'est pas inquiet; Dans un communiqué, l'entreprise a justifié sa réduction en soulignant les avantages qu'elle offre. "L'App Store a été un moteur de succès pour les développeurs d'applications, en partie en raison des normes strictes que nous avons mises en place - équitables et équitables pour tous les développeurs - pour protéger les clients contre les logiciels malveillants et empêcher la collecte de données à grande échelle sans leur consentement." La déclaration est.

Apple dit que cela fonctionnera avec l'enquête.

Des études similaires sont déjà en cours dans l'UE et aux États-Unis. Le développeur Fortnite Epic avait déposé une plainte contre Apple après avoir provoqué sa propre expulsion de l'App Store en violant les règles.

Cet article a été initialement publié sur Macwelt. Traduction de David Price.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *