Different Think: je maudis Apple pour m'avoir piégé

Je suis piégé dans les univers Apple et il n'y a pas d'échappatoire. Les méthodes d'Apple sont fulgurantes, mais je les maudis.

diff pense

Mon accès au monde Apple a eu lieu en 2007 avec un iPod Classic. J'ai fait des discussions d'institution sur mon premier ordinateur de bureau : un iMac. Peu de temps après, j'ai tenu mon premier smartphone Apple dans mes mains - l'iphone 4 d'Apple. À un moment donné, l'iPad initial s'est conformé, quelques années plus tard, pendant mes études, j'ai acheté le premier MacBook. Actuellement, ce n'est pas sans une comédie spécifique qu'Apple a réussi à me lier à l'entreprise avec l'Apple Watch (qui est, à part les AirTags et aussi l'iPod Shuffle, l'un des plus petits articles d'Apple). Bien que j'identifie l'ingéniosité derrière cette technique publicitaire, je maudis Apple pour cela.

Mon premier téléphone portable était en fait un Samsung i8910 HD, qui était bien en avance sur les premières générations d'iPhone en matière de caméra vidéo. En fait, c'était le premier téléphone portable à enregistrer des clips vidéo avec une résolution de 1280 x 720 pixels à l'époque - pour cette raison le "HD" dans le nom.

Cependant, je pourrais ne pas me débrouiller avec le système d'exploitation Symbian, c'est pourquoi je suis passé assez rapidement à l'iphone 4 d'Apple. iOS était si simple et aussi intuitif et les premières applications étaient tout simplement géniales. Difficile à croire, mais à l'époque, j'ai dépensé de l'argent pour une application qui remplace un verre à bière sur l'écran de l'iPhone d'Apple, pour m'assurer que lorsque vous inclinez votre smartphone, vous avez l'impression de consommer de la bière d'un iPhone d'Apple. N'est-ce pas exceptionnel ce que permet l'innovation !

Considérant que l'iPhone 4, je suis resté dédié à Apple. J'ai essayé différents modèles d'iPhone au cours des onze dernières années et j'ai observé toutes les modifications depuis l'iPhone 4. Après onze ans d'iPhone et d'iOS, j'ai toujours eu envie d'un ajustement de l'environnement. Il existe également plusieurs appareils Android dans notre espace de travail de contenu, qui est partagé avec COMPUTER Welt (et également au Royaume-Uni avec Tech Advisor et aux États-Unis avec PC World), de sorte que vous entrez inévitablement en contact avec les concurrents d'Apple.

Par conséquent, j'ai essayé d'expérimenter. L'iPhone 12 Pro est entré dans le tiroir et pendant 3 semaines, le OnePlus 9 Pro a été mon chauffeur au quotidien. Et bien que j'étais vraiment satisfait, Apple a réussi à supprimer le "mauvais Android" en moi et à me réaffirmer une fois de plus dans la couche Apple.

L'environnement d'Apple : bon et mauvais aussi

Oneplus 9 pro

Le OnePlus 9 Pro possède quelques fonctionnalités qui, si l'on en croit les rumeurs, ne concerneront certainement pas toutes l'iphone 13 d'apple (prévu dans quelques semaines). Ceux-ci se composent d'un capteur d'empreintes digitales sous l'écran, d'un affichage 120 Hz et d'une excellente caméra ... Au début, le tout nouveau système d'exploitation était une modification bienvenue de l'iPhone. Pourtant, je me suis rapidement rendu compte que l'iPhone avait tout simplement des avantages particuliers qu'un gadget Android ne fournit tout simplement pas.

La communauté Apple est parfaitement coordonnée : une fois que vous êtes aspiré directement dans iPhone, Mac et iPad, App Store, Apple Music et aussi iCloud, il n'y a pratiquement aucune retraite. Vous pouvez peut-être remplacer un iPad ou un Mac par une tablette ou un ordinateur d'un autre fabricant, mais c'est beaucoup plus compliqué avec l'iPhone. Apple a en fait réussi un chef-d'œuvre, en particulier en ce qui concerne le partage familial.

Avec le partage familial, vous pouvez partager l'accès aux solutions Apple telles que Apple Music, Apple TV+ et Apple Arcade avec environ cinq participants du foyer. De plus, votre équipe peut partager beaucoup plus : acquisitions iTunes, Apple Books et App Store, une stratégie de stockage iCloud, ainsi qu'un album d'images domestiques. Vous pouvez même vous entraider pour trouver des gadgets perdus.

C'est merveilleux, n'est-ce pas ? Néanmoins, vous pouvez économiser beaucoup d'argent si votre parent a juste besoin d'acheter un service ou des offres électroniques (applications, chansons, publications, films) et peut ensuite les partager entre eux. C'est vrai, bien sûr, mais en fait, Apple lie encore plus les utilisateurs à l'entreprise avec de telles offres - sans que vous ne le sachiez vraiment en tant qu'utilisateur. Bien qu'Apple Music puisse désormais également être utilisé sur les gadgets Android, ce n'est pas via le partage familial.

Cela signifie que si vous avez l'intention d'utiliser un autre smartphone par opposition à un iPhone, vous devrez à nouveau dépenser pour Apple Music. Environ 10 /10 $ par mois. Les mêmes utilisations, certainement, pour vos applications et films payants qui pouvaient auparavant être utilisés « totalement gratuitement » en utilisant le partage familial.

L'arme secrète d'Apple - l'Apple Watch

Cependant, l'arme secrète d'Apple est l'Apple Watch. C'est la raison pour laquelle je suis retourné à mon iphone d'Apple suite à mon expérience Android. Pour moi, l'Apple Watch est la meilleure montre connectée que vous puissiez acheter en ce moment. J'ai en fait essayé de nombreuses autres montres intelligentes progressivement, mais aucune ne ressemble à l'Apple Watch.

Je possède en fait deux modèles d'Apple Watch : la SE (sans LTE) et la Series 5 (avec LTE). Passer à un téléphone mobile Android indique que vous ne pouvez pas profiter de toutes les fonctionnalités de l'Apple Watch. Il existe un moyen de faire un travail Apple Watch également sans iphone Apple, mais vous avez besoin d'une Apple Watch avec fonction LTE, pour laquelle vous devez acquérir une eSIM. Ensuite, vous pouvez établir l'attente d'une personne sans iphone Apple via la configuration des membres de la famille (à ne pas confondre avec le partage familial).

Un inconvénient supplémentaire est que les messages WhatsApp ne sont plus beaucoup mis en miroir car la montre n'est pas associée à un iPhone sur lequel les messages peuvent être reçus. De même, quelques-uns des éléments de santé, le cas échéant, sont facilement disponibles via la configuration familiale.

Tout serait si simple si Apple autorisait le couplage de l'Apple Watch avec un appareil Android. Je ne peux pas imaginer exactement comment plusieurs montres Apple vendraient si cela était vrai. Tous les clients Android ne souhaitent pas passer à un iPhone, mais il y a certainement un ou deux utilisateurs Android qui peuvent être persuadés d'acheter une Apple Watch. Il y a un facteur particulier pour lequel Apple ne permet pas cela - et cela nous ramène au début.

La technique d'Apple est incontestablement brillante et produit des interfaces entre les différents éléments qui rendent difficile de s'échapper de l'environnement d'Apple. Si vous voulez céder et aussi faire des concessions, une évasion du système est possible. Pourtant, Apple s'occupe de nous capturer avec des produits et services d'une manière telle que la facilité pure vous oblige inévitablement à rester dévoué à Apple si vous n'avez pas l'intention de vous passer d'expériences fantastiques. Comme déjà indiqué au début : je reconnais les méthodes inventives d'Apple derrière cela. Mais je maudis Apple pour avoir rendu si difficile pour moi de sortir du cercle Apple.

Different Think est une chronique hebdomadaire dans laquelle les écrivains d'iphonologie.fr exposent leurs points de vue moins courants à l'examen du public. Nous avons protégé l'encoche, suggéré que Microsoft surpasse Apple, et informé Apple de cesser d'être aussi efficace et pourquoi personne n'a besoin d'un iPhone pliable.

Cet article est initialement apparu sur Macwelt. Traduction de Karen Haslam.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *