Apple riposte à Epic, l'appelant un `` Goliath égoïste ''

Les deux entreprises ont présenté leurs désaccords devant le tribunal fédéral australien.

jeux épiques logos apple

Impressive Games a porté son combat juridique avec Apple, un différend sur l'accusation qu'Apple tire des ventes de l'App Store, devant le tribunal du gouvernement australien. Apple avait autrefois demandé que la situation ne soit pas prise en compte, plaide aujourd'hui plutôt qu'elle doit être retardée jusqu'après le test des deux sociétés aux États-Unis.

Hier, les deux événements ont présenté leurs arguments. Impressive a déclaré qu'Apple exploitait son environnement de marché depuis de nombreuses années, rapporte The Guardian, et a également affirmé faire affaire avec une partie des consommateurs australiens ainsi que des programmeurs de logiciels affectés négativement par cela.

Lire aussi :  Photoshop donne aux Mac M1 une augmentation significative de la vitesse

Apple a rejeté le fait qu'Epic se comportait de manière altruiste, décrivant l'entreprise comme un marché que Goliath tentait de changer la version commerciale d'Apple à son propre avantage. Un modèle d'entreprise déclaré par Apple est construit autour de la priorité à la qualité, à la protection et à la stabilité de son système d'exploitation.

Jusqu'à présent, aucun choix n'a été fait sur la question, mais on s'attend à ce que cela arrive bientôt. Le test d'Apple et d'Epic Games aux États-Unis devrait commencer le 3 mai et comprendra également le témoignage d'une liste d'énormes noms composée de Tim Cook et également de Craig Federighi.

Lire aussi :  Le casque Apple à triple écran « sera lancé avant la fin de 2022 »

Cet article est apparu à l'origine sur iphonologie.fr Suède. Traduction de David Price.

Epic Games a engagé sa bataille juridique avec Apple, un conflit sur les frais qu'Apple prend pour les ventes de l'App Store, à la Cour fédérale australienne. Apple avait précédemment demandé que l'instance soit ignorée, mais soutient actuellement à la place qu'elle doit être reportée jusqu'à la fin du test des 2 entreprises aux États-Unis. Legendary a suggéré qu'Apple exploitait en fait son marché depuis de nombreuses années, rapporte The Guardian, et a également affirmé se battre contre une partie des clients australiens et des programmeurs d'applications logicielles influencés négativement par cela. Apple a nié qu'Epic agissait de manière altruiste, décrivant l'entreprise comme un secteur que Goliath tentait de changer la conception de l'organisation d'Apple à son propre avantage. Le test d'Apple ainsi que d'Epic Games aux États-Unis doit commencer le 3 mai et comprendra le témoignage d'une litanie de grands noms comprenant Tim Cook et aussi Craig Federighi.

Click to rate this post!
[Total: Average: ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *