CNBC: Hyundai-Kia «  sur le point de finaliser l’accord Apple Car  »

On again, off again, un partenariat permettrait à Apple de construire son véhicule autonome aux États-Unis

Hyundai a dévoilé sa plateforme E-GMP fin 2020 Hyundai a dévoilé sa plateforme E-GMP fin 2020

La voiture Apple arrive, si vous en croyez le dernier mot sur la rumeur de la vigne. Mais quand exactement pouvons-nous nous attendre à ce qu’un véhicule électrique conçu par Apple et un partenaire apparaisse dans les rues? Cela reste un mystère pour les devins et les experts en lecture des feuilles de thé.

CNBC a maintenant ajouté du poids aux rapports antérieurs de cercles informés selon lesquels Apple envisage un partenariat avec le groupe Hyundai-Kia et que la voiture entièrement autonome qui en résultera devrait sortir de la chaîne de montage dans une usine de West Point, en Géorgie. Selon le site coréen DongA Ilbo (via Bloomberg), Apple prévoit d’investir 3,6 milliards de dollars dans le partenariat avec le constructeur automobile, ce qui pourrait présenter un intérêt particulier en raison de sa plateforme E-GMP pour les véhicules électriques à batterie.

Ce qu’Apple voudrait mettre sur la route, cependant, n’est pas une voiture pour les consommateurs. On pense que la voiture Apple de Hyundai-Kia est davantage destinée aux services de livraison et de taxi autonomes.

CNBC est convaincue que l’accord est à un stade avancé, mais souligne qu’il n’a pas encore été signé. En effet, Apple pourrait encore décider de travailler avec d’autres partenaires de l’industrie automobile pour ce projet – mais Hyundai-Kia est intéressant pour Apple car cela permettrait au véhicule d’être construit aux États-Unis.

En vertu de cet arrangement, Apple garderait le contrôle du matériel et des logiciels. Ce serait une voiture Apple dans le vrai sens du terme, pas un véhicule Kia avec le logiciel Apple.

Mais l’accord devrait également valoir la peine pour Hyundai-Kia; le groupe attend de lui qu’il donne une impulsion précieuse à ses propres efforts de développement de véhicules autonomes.

L’accord envisagé Apple-Hyundai a été l’une des grandes histoires de 2021, avec des rapports qui vont et viennent: Hyundai a d’abord cassé l’histoire, puis est revenu sur ses commentaires précédents, tandis qu’une source a déclaré plus tard qu’elle ne voulait pas travailler avec Apple en tous cas.

Plus tôt cette semaine, l’analyste Ming-Chi Kuo a estimé que l’accord était de retour et, comme d’habitude, il semble que Kuo avait raison, mais sinon, deux députés britanniques appellent Apple à venir construire la voiture au Royaume-Uni.

Tenez-vous au courant des dernières rumeurs grâce à notre hub d’actualités Apple Car régulièrement mis à jour.

Cet article a été initialement publié sur Macwelt. Traduction de David Price.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *