Copier le chemin d'accès actuel du terminal au presse-papiers dans Mac OS X

Bien qu'il soit assez facile de copier le chemin d'un dossier depuis l'interface graphique et le Finder de Mac, ou même de copier le chemin dans le Terminal par un simple glisser-déposer, aller dans l'autre sens et obtenir le chemin actuel depuis la ligne de commande puis le rendre accessible au presse-papiers plus large d'OS X est un peu plus délicat... enfin, du moins jusqu'à ce que vous connaissiez ce petit conseil pratique.

Cette astuce est assez simple dans son fonctionnement, en utilisant la commande pwd (abréviation de present working directory) et la commande pbcopy (une interface de ligne de commande pour la fonction de copie dans le presse-papiers sous OS X), au plus simple elle fonctionne comme ceci :

pwd|pbcopy

Cela permettra de copier instantanément le répertoire de travail actuel dans le presse-papiers d'OS X.

Si vous connaissez déjà la ligne de commande, vous pouvez y aller, mais pour ceux qui ne la connaissent pas aussi bien, revoyons un peu plus cette séquence de commande pour qu'elle ait plus de sens.

Si vous voulez suivre, il suffit de lancer l'application Terminal. Tout d'abord, il faut se trouver à l'endroit de la ligne de commande où l'on veut copier le chemin. Pour les besoins de ce parcours, nous choisirons "/System/Library/CoreServices/Resources/" car il s'agit d'un chemin système profond qui est universel sur tous les Macs. À l'invite de commande, entrez la commande suivante :

cd /Système/Bibliothèque/CoreServices/Ressources/

Appuyez sur la touche Retour et vous serez dans ce dossier, vérifions-le en utilisant la commande "pwd" mentionnée ci-dessus :

pwd

Encore une fois, appuyez sur retour, et vous devriez voir le résultat comme ceci :

$ pwd

/Système/Bibliothèque/CoreServices/Ressources/

Maintenant que vous savez que vous êtes au bon endroit, copions le chemin d'accès de ce répertoire dans le presse-papiers, mais sans avoir à le sélectionner manuellement à l'aide du curseur de la souris et en appuyant sur Commande+C, en utilisant plutôt pbcopy :

pwd|pbcopy

Le fonctionnement est simple : la commande "pwd" s'exécute, puis utilise ce que l'on appelle un "tuyau" pour rediriger la sortie de pbcopy vers la commande suivante, qui est dans ce cas "pbcopy". Comme mentionné, pbcopy est une interface de ligne de commande vers le presse-papiers de Mac OS X, donc en y transférant la sortie de la commande, les données sont stockées dans le presse-papiers du Mac. Vous n'êtes pas sûr de cela ? Ouvrez n'importe quel document texte, ou même restez à l'invite du terminal, et appuyez sur Commande+V... vous verrez "/System/Library/CoreServices/Resources/" comme sortie. Excellent, hein ? Vous pouvez également utiliser l'autre extrémité de pbcopy, pbpaste, pour révéler les données stockées dans le presse-papiers.

Si vous prévoyez de l'utiliser souvent, vous pouvez toujours lui créer un alias dans votre profil en ajoutant une ligne comme celle-ci à .bash_profile :

alias copypath='pwd|pbcopy'

Avec cette sauvegarde dans bash_profile, vous pouvez simplement taper "copypath" et obtenir le même effet.

Cette astuce permet de retrouver facilement un chemin courant et facilite considérablement le passage du terminal à l'interface graphique. N'oubliez pas que les utilisateurs de Mac peuvent également passer de l'interface graphique au terminal par un excellent glisser-déposer pour taper automatiquement le chemin complet d'un élément ou le nom d'un fichier depuis le Finder dans l'invite de commande.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *