Lancer et utiliser n’importe quelle application Mac OS X lorsque vous démarrez à partir du disque dur de récupération OS X Lion

Que vous ayez fait un disque de récupération Lion avec l’outil Lion Recovery Disk Assistant d’Apple et que vous démarriez à partir de celui-ci ou que vous vous appuyiez simplement sur la partition Recovery HD, cette technique fonctionne.

1) Démarrer à partir d’un disque de récupération et lancer le terminal

Tout d’abord, quel que soit le périphérique de démarrage que vous utilisez, vous devez ouvrir le terminal.

  • Démarrez à partir de Recovery HD ou du lecteur de récupération externe en maintenant l’option enfoncée au démarrage et en sélectionnant le disque, le démarrage est terminé lorsque vous voyez la fenêtre « Utilitaires Mac OS X »
  • Cliquez sur le menu « Utilitaires » et descendez jusqu’à « Terminal »

Vous serez confronté à la ligne de commande, où vous pourrez lancer d’autres applications. C’est également à ce moment qu’il importe de savoir si vous démarrez à partir de la partition interne Recovery HD ou d’un lecteur de récupération Lion externe que vous avez créé avec l’outil d’aide d’Apple.

2) Lancer des applications à partir du Macintosh HD tout en démarrant à partir d’un disque de récupération externe

Tant que le lecteur intégré fonctionne et que le Macintosh HD est monté, vous pouvez toujours accéder à l’intégralité de votre bibliothèque d’applications tout en démarrant depuis un disque de récupération externe. Tout ce que vous avez à faire est d’utiliser le chemin d’accès complet approprié au volume monté. La valeur par défaut est Macintosh HD mais vous pouvez trouver ce que c’est avec cette commande :

ls /Volumes/

Nous continuerons à supposer que « Macintosh HD » est le nom de votre disque dur pour cette visite. Voici maintenant la partie intéressante : vous pouvez généralement lancer des applications depuis le terminal avec la commande « open », mais les lecteurs Lion Recovery disposent d’un ensemble de commandes dépouillées, ce qui ne fonctionne pas. Que faire ? Indiquez le chemin complet de l’application elle-même, à l’intérieur du conteneur .app. J’ai trouvé ce petit détail important sur MacFixIt (source de la capture d’écran aussi), donc le format que nous voulons utiliser pour lancer les applications à partir du disque de démarrage externe est :

/Volumes/Macintosh\ HD/Applications/APPNAME.app/Contenu/MacOS/APPNAME

Par exemple, nous pouvons lancer l’Utilitaire de réseau avec:

/Volumes/Macintosh\ HD/Applications/Utilitaires/Network\ Utility.app/Contenu/MacOS/Network\ Utilitaire

Veillez à vous échapper de tout espace dans le chemin avec la barre oblique inversée \ pour une exécution correcte. Vous pouvez également définir des applications à exécuter en arrière-plan pour pouvoir continuer à utiliser le terminal en terminant la chaîne de commande par une esperluette :

/Volumes/Macintosh\ HD/Applications/Twitter.app/Contenu/MacOS/Twitter &

Cette méthode vous permet d’exécuter simultanément plusieurs applications sans utiliser la méthode de commande traditionnelle « open -n ».

3) Lancer des applications alors qu’elles sont lancées depuis la partition HD de récupération interne

Si vous démarrez depuis la partition interne de Recovery HD plutôt que depuis un lecteur de récupération externe, la syntaxe de la commande est plus courte et donc légèrement plus facile, car vous n’avez pas à spécifier le volume à partir duquel vous souhaitez lancer l’application.

Cette fois-ci, pour lancer Twitter, ce serait:

/Applications/Utilitaires/Twitter.app/Contenu/MacOS/Twitter &

Et l’utilitaire de réseau serait:

/Applications/Utilities/Network\ Utility.app/Contents/MacOS/Network\ Utility

Comme il n’est pas nécessaire de spécifier un volume, vous pouvez fouiner dans votre répertoire /Applications/, en vous assurant simplement de pointer le chemin au-delà du .app et dans le contenu, en suivant cette syntaxe générale :

/Applications/AppName.app/Contenu/MacOS/AppName

Certaines applications sont peu utiles dans une telle situation, mais d’autres le sont sans aucun doute. Par exemple, le lancement de l’accès au trousseau de clés pourrait être un moyen facile de récupérer les mots de passe spécifiques à une application ou à un site web, bien que vous ayez toujours besoin du mot de passe de l’administrateur pour déverrouiller le trousseau de clés.

Quelle que soit l’utilisation que vous en faites, il s’agit d’une technique de dépannage très efficace, car elle vous permet de sortir de la sélection limitée d’applications disponibles lorsque vous démarrez à partir de Recovery HD ou d’un lecteur d’installation d’OS X Lion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *