Final Cut Pro X, Motion 5 et Compressor 4 sont disponibles en téléchargement sur l’App Store de Mac

Apple a lancé ce matin plusieurs mises à jour majeures de sa suite logicielle de montage vidéo professionnel, avec Final Cut Pro X, Motion 5 et Compressor 4. Final Cut Pro X a été reconstruit de fond en comble et est censé réinventer le montage vidéo. Phil Schiller, SVP d’Apple, exprime son enthousiasme :

« Final Cut Pro X est la plus grande avancée dans le domaine du montage vidéo pro depuis le Final Cut Pro original. Nous l’avons montré à plusieurs des meilleurs monteurs Pro du monde, et leurs mâchoires sont tombées ».

De nombreux films hollywoodiens populaires ont été montés dans des versions antérieures de Final Cut Pro, ce qui a donné un sérieux coup de pouce à ses capacités, dont X-Men : Origins, No Country for Old Men, Burn After Reading, 300, The Curious Case of Benjamin Button, The Social Network, Where the Wild Things Are, Eat Pray Love , et True Grit .

Bien qu’il s’agisse d’une refonte complète avec une foule de nouvelles fonctionnalités, le prix de Final Cut Pro X et de ses composants a en fait considérablement baissé, et ils sont tous disponibles en téléchargement sur le Mac App Store :

Chaque nouvelle application est déjà en tête de la liste des « meilleures ventes » du Mac App Store, ce qui indique à la fois un enthousiasme et une demande importante pour le dernier logiciel de montage vidéo d’Apple.

La configuration requise est un peu plus stricte cette fois-ci, nécessitant Mac OS X 10.6.7 ou plus récent, une carte graphique compatible Open-CL ou Intel HD Graphics 3000 ou plus récent, les deux doivent avoir au moins 256 Mo de VRAM. Votre Mac doit également disposer d’au moins 2 Go de RAM, mais 4 Go (ou plus) sont recommandés. Vous pouvez en savoir plus sur les exigences en matière de GPU sur Apple support .

Vous trouverez ci-dessous un aperçu de Final Cut Pro X, pour ceux que cela intéresse.

L’autre facette de cette histoire est qu’Apple continue à promouvoir le Mac App Store comme principal mode de distribution de ses logiciels. C’est également le cas des suites iLife et iWork, en plus de Mac OS X Lion, et probablement de nombreux autres titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *