Configuration du Mac : Le studio d’Hollywood d’un ingénieur du son avec un nouveau Mac Pro

Il est temps d’installer un nouveau Mac ! Cette semaine, nous avons un studio incroyable à partager avec un ingénieur de mixage audio professionnel et le fondateur d’une startup, allons droit au but…

Parlez-nous un peu de votre studio, et de l’utilisation que vous faites de l’installation ?

Je m’appelle Eros Marcello, je suis dans l’audio pro / musique des deux côtés du spectre. En ce qui concerne la production, je suis un ingénieur du son et du mixage actif. Du côté de la fabrication, j’ai fondé une nouvelle startup appelée Infernal Love, qui conçoit des plug-ins DSP de pointe qui émulent virtuellement le matériel analogique et d’autres encore.

Je suis sur le nouveau Mac Pro depuis plusieurs semaines et, en raison de la gravité de la machine elle-même, j’ai monté un bureau/studio à domicile en conséquence. Le studio lui-même est situé dans l’hôtel W, en plein cœur d’Hollywood, en Californie, juste au-dessus du Living Room Bar de l’hôtel, où se déroulent toutes les soirées, des Jazz Nights aux after-parties des Grammy. Cela donne une ambiance haut de gamme mais confortable à l’espace de travail.

Les articles assortis à l’extrême gauche sont des pièces sélectionnées de ma collection d’accessoires de cinéma et de télévision, y compris la tenue de Charlize Theron de AeonFlux ainsi qu’un muppet en argile utilisé dans Gremlins 2 .

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Quel matériel utilisez-vous pour la configuration de votre Mac ?

PRINCIPAL MATÉRIEL

ACCESSOIRES

ÉQUIPEMENT DE STUDIO

LOGICIEL

SUR LA VOIE

  • Samsung Curved UHD/4K 55″ TV
  • OCDock
  • Sonnet Echo Dock 15 Pro (chargé avec un vélociraptor Western Digital 1TB)
  • Sphère Lacie
  • LaCie Little Big Disk 2

Pourquoi avez-vous choisi le nouveau Mac Pro ?

J’ai soigneusement réfléchi à tous les aspects de mon installation. L’idée était de faire un espace de travail qui pourrait servir de couteau suisse en soi. Dans cette optique, l’ambiance et l’absence totale d’encombrement des câbles étaient essentielles. Je suis déjà un partisan du néo-Mac Pro et j’ai immédiatement cherché à monter une installation montrant qu’avec un minimum d’effort, on peut avoir un équipement super propre et bien rangé tout en utilisant l’énorme réseau d’extension externe de la machine. J’ai le sentiment d’avoir fait ma part en démystifiant le mythe désormais banal selon lequel le nouveau Mac Pro sera un ajout gênant à l’environnement de travail.

Pouvez-vous nous parler de certains autres équipements et des raisons pour lesquelles vous les avez choisis ?

Avant tout, en raison de la nature de ma profession, l’écoute critique est essentielle. Il est évident que je n’ai pas traité acoustiquement tout mon appartement de loft, donc il est hors de question de se balancer entièrement sur des moniteurs. Mais pour minimiser les problèmes, j’ai glissé une grande planche de fibre de verre haute densité derrière la tapisserie sur le mur. J’utilise les Beats Pros lorsque je prends des décisions critiques concernant le mixage ou que je peaufine les algorithmes que mon équipe de programmation concoctent. Les gens ont tendance à se moquer de l’utilisation de Beats pour des applications professionnelles et c’est ainsi qu’on peut dire qu’ils régurgitent ce qu’ils ont lu sur un forum. La première paire de moniteurs que j’ai achetée était une Yamaha NS-10s. Jusqu’à présent, les Beats Pros permettent de recréer une réponse en fréquence plate et une expérience d’écoute globale sous forme de casque. Ils sont très plats et transparents et je les recommande vivement. Le cri de « basses trop prononcées » peut s’étendre à la ligne inférieure mais je les ai aussi et cela n’a rien d’extraordinaire. Ils sont parfaits pour un usage général. Cela n’enlève rien à la compacité et à la conception intuitive des moniteurs de studio Pelonis Model 42. Ce sont des moniteurs actifs, mais leur section d’alimentation est logée dans une unité de montage en rack 1U afin de maintenir les pièces mobiles du haut-parleur et les composants électriques éloignés les uns des autres pour maximiser la qualité dans tous les domaines. Les moniteurs se trouvent à chaque extrémité de mon meuble de guitare Purple 4 12″. Entre les deux, un boîtier Gator Road 6U. A l’intérieur se trouvent mon Monster Power Conditioner, l’Odyssey Werk Light 2500 et l’un de mes objets préférés de tous les temps : le Evol Audio Fucifier. Ce boîtier est vraiment une solution audio tout-en-un. Non seulement il est une bande de canaux, un préamplificateur de microphone et un processeur externe, mais il a aussi une sortie ligne, donc vous l’utilisez comme un simulateur d’ampli de guitare et vous utilisez une impulsion de cabine de guitare dans votre logiciel d’enregistrement. Si cela ne suffisait pas, c’est aussi un amplificateur de guitare et de basse. Dans le coin inférieur droit de la façade, vous trouverez une sortie dédiée pour un haut-parleur. J’ai un câble qui passe dans mon amplificateur violet, ce qui me permet de brancher ma guitare et d’avoir un système complet qui se met en marche instantanément, ou je peux passer directement dans la ligne du Fucifier à partir de mes convertisseurs et avoir une solution complète de réamplification. Le pédalier situé sous la cabine peut également être branché pour compléter la chaîne du signal, et grâce à la table Clear Console, je peux voir directement jusqu’à mon pédalier sans aucun problème ni contrainte. Ainsi, que ce soit pour l’enregistrement, le mixage, le brouillage ou le codage, j’ai tout ce dont j’ai besoin au bout des doigts.

La souris Logitech Anywhere MX fonctionne parfaitement sur la surface acrylique et le clavier sans fil Logitech Easy Switch est une aubaine. Il a un faible encombrement, des touches rétro-éclairées et, surtout, je peux passer à la saisie à partir de mon Mac, iPad Mini et iPhone en appuyant sur un bouton. C’est une fonctionnalité inestimable qui optimise mon flux de travail global.

Quelles sont les applications OS X et iOS que vous utilisez le plus souvent ?

En ce qui concerne les applications OS X, Logic, Pro Tools et tous les plug-ins de traitement audio tiers associés, bien sûr.Xcode, LTSpice et tout ce qui s’y rattache sont ouverts pratiquement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Quant aux applications iOS, c’est là que mon installation devient vraiment utile. J’ai mon iPad Mini logé dans une base Apple Store-esque de New PC Gadgets. Non seulement il complète la Clear Console, mais il offre une position légèrement inclinée pour l’iPad. Cela le rend parfait pour une utilisation avec V-Control et la nouvelle application Logic X companion. Il donne vraiment la sensation d’un mixage sur une mini-console, un truc très excitant. Et lorsque je n’utilise pas d’application de contrôle d’une station de travail audionumérique, j’allume généralement Air Display 2, ce qui fait de mon iPad Mini un second moniteur pour mon Mac Pro. Il m’arrive d’ajouter des plug-ins tiers pour régler et automatiser des paramètres avec mon doigt plutôt qu’avec une souris, ce qui permet d’obtenir une expérience plus tactile et plus réaliste. Vous me trouverez aussi assez souvent en train d’utiliser Instashare, qui est comme Air Drop mais pour l’ensemble de l’écosystème Apple.

Avez-vous des astuces ou des astuces de productivité à partager ?

Un exemple qui me vient immédiatement à l’esprit concerne les écrans de cinéma d’Apple. J’utilise l’ACD 24″ et je l’adore, mais j’ai découvert que les anciens écrans avaient quelques problèmes avec les Macs équipés de Thunderbolt. Si vous constatez que votre écran en parfait état de marche reste soudainement endormi pendant que l’ordinateur se réveille, j’ai mis au point une solution de contournement simple. Branchez et débranchez le moniteur de la prise de courant, répétez le processus en faisant attention à ne pas vous choquer. Attendez à chaque fois que vous le faites, l’écran devrait tenter de clignoter. Il finira par se rallumer. Bien que cela ne soit pas pratique, c’est mieux que de dépenser de l’argent pour un nouvel écran.

De plus, il existe une abondance infinie de solutions organisationnelles pour les bureaux et les espaces de travail. La plupart d’entre elles ne sont pas nécessaires si vous méditez sur votre installation. Essayez différentes dispositions. Quelques lampes et voyants LED peuvent vous aider. Sautez sur youtube (note de la rédaction : ou iphonologie !) et regardez les bureaux des autres. Prenez note des accessoires sympas qui se distinguent de vous. Explorez les options qui augmentent la surface de votre bureau et qui peuvent servir à de multiples fins. Tout ce qui se trouve entre les deux est à votre goût. Mais il s’agit de votre bureau/studio/chambre. Ajoutez l’aquarium à poissons. L’ambiance de votre espace se retrouvera dans votre travail. Si vous disposez d’un environnement dans lequel vous êtes à l’aise et qui favorise la créativité, vous apprécierez à la fois le travail et le jeu de manière exponentielle, plus que si vous jetiez au hasard un ordinateur sur un bureau. Mais ce n’est que moi.

Vous avez une configuration Mac / Apple que vous souhaitez partager avec iphonologie ? Répondez ici à quelques questions sur le matériel et l’utilisation, et envoyez-nous quelques photos en haute résolution !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *