Configuration du Mac : Le poste de travail accessible d’un journaliste et d’un consultant

Cette semaine, l’installation du Mac nous vient de Geoff Adams-Spink, journaliste et président d’une ONG, qui a mis au point une excellente configuration de poste de travail à deux bureaux qui fait bon usage de certains composants d’accessibilité pratiques et d’une grande variété d’applications. Allons-y et apprenons un peu plus…

Parlez-nous un peu de vous, et pourquoi vous avez choisi cette configuration particulière de Mac ?

Je m’appelle Geoff Adams-Spink, je suis journaliste de profession et je partage mon temps entre l’écriture, la prise de parole en public, la diffusion, la formation et le conseil. Adams-Spink Ltd est un véhicule de marketing pour mes services. Je suis également président d’une ONG internationale (EDRIC) pour la différence des membres congénitaux et je fais une grande partie du travail de gestion du contenu des sites web et des médias sociaux ainsi que du montage vidéo pour eux.

J’ai une configuration quelque peu inhabituelle car je suis handicapé des membres supérieurs et je suis enregistré comme aveugle (bien que j’aie une vision résiduelle utile). Cela signifie que je fais un grand usage de toutes les fonctions d’accessibilité intégrées du Mac, et je travaille avec une assistante qui lit et tape beaucoup pour moi en contrôlant mon Mac depuis un Mac séparé sur son bureau.

De quel matériel se compose votre Mac actuel ?

Ma machine principale, celle qui se trouve sur mon bureau, est un Retina 5K iMac avec un processeur Intel Core i7 de 4 GHz avec un HD de 3TB et 32Go de RAM. Je fais pas mal de montage vidéo en utilisant Final Cut Pro X, donc j’ai un disque dur Thunderbolt de 8 To connecté en permanence.

Le clavier à gros caractères de LogicKeyboard n’est pas standard, il est à gros caractères et a été acheté au RNIB (Royal National Institute for Blind People) ici au Royaume-Uni. La souris est une Logitech Wireless Trackball – J’utilise le même dispositif de pointage depuis dix ans et je ne le changerais pour rien au monde.

Le portable est un MacBook Air 13″ avec un processeur Intel Core i7 à 1,7 GHz avec 500 Go de HD et 8 Go de RAM. Il est utilisé pour travailler en dehors du bureau à domicile, pour faire des présentations, prendre des notes lors de réunions, traiter les courriels, etc. à l’arrière de la cabine. J’adore le fait que tout soit synchronisé via iCloud, Dropbox, Hand Off, etc. Je me suis aussi récemment convertie à Evernote pour gérer ma charge de travail.

L’iPhone est un iPhone 6 de 128 Go et l’iPad est un iPad de 128 Go iPad Air . Nous utilisons souvent l’iPad Air avec un clavier externe Zaggkeys. Il est grand temps qu’Apple fasse converger le MacBook Air avec un iPad complet pour éviter d’avoir deux appareils – mais pourquoi le feraient-ils ?

J’utilise une pince à col de cygne relativement peu coûteuse pour mon iPad, ce qui signifie que je peux l’emmener à des réunions ou travailler en bas à la table à manger et que j’ai l’iPad à une hauteur confortable et sûre pour éviter de m’abîmer davantage le dos.

Sur le bureau de mon assistant se trouve un iMac plus ancien, 27 pouces (fin 2012) avec un processeur Intel Core i7 de 3,4 GHz, 3 To de HD et 32 Go de RAM. Nous utilisons le partage d’écran toute la journée afin qu’elle puisse m’assister dans presque toutes mes tâches qui comprennent le traitement de texte, les feuilles de calcul, la gestion CMS de trois sites web, le montage vidéo, la gestion des tâches via Evernote et la programmation des médias sociaux à l’aide de HootSuite. Sans le partage d’écran, nous serions dans un pétrin gigantesque. J’ai travaillé à la BBC pendant 22 ans sur des PC, et là mon assistant devait avoir toute une jungle de fils et un énorme dispositif de commutation reliant nos deux machines entre elles. À la maison, j’ai migré vers un Mac en 2009, donc quand j’ai quitté la BBC en 2011, faire d’Adams-Spink Ltd une société Mac/iOS était une évidence. Mon assistante actuelle, Lauren, utilise mon ancien iPhone 5S, ce qui lui permet de travailler pour moi depuis chez elle sur son propre MacBook Pro et en déplacement depuis son iPhone.

J’ai un bureau assis/debout qui est motorisé et je passe une bonne partie de ma journée de travail debout parce que c’est plus sain et pour protéger mon dos que j’ai blessé (hernie discale) il y a une vingtaine d’années. C’est pourquoi j’utilise également une Chaise de selle de Sali au lieu d’un siège de bureau standard, ce qui me permet de m’asseoir plus droit et de supporter une partie de mon poids sur mes jambes et mes cuisses.

Toutes les machines du bureau sont sauvegardées sur une Time Capsule de 3 To et tous mes fichiers et dossiers de travail sont sur Dropbox – donc pas de problème de sauvegarde. Je crois fermement qu’il faut maximiser la puissance de traitement, la capacité de stockage, la mémoire vive et les options de sauvegarde. On n’est jamais trop prudent !

Avez-vous d’autres équipements Apple qui ne sont pas présentés ici ?

Il y a trois Apple TV dans la maison qui sont connectées à chaque écran plasma et de nombreux haut-parleurs sans fil qui vont du joyeux et bon marché haut-parleur de douche bluetooth à 10 £ à un Bose SoundTouch dans la chambre, un Zeppelin Air quelque peu capricieux dans la cuisine et un son surround Sony 5.1 dans le salon dans lequel je peux diffuser de la musique via l’Apple TV. L’un de mes projets pour l’avenir est de câbler toute la maison avec un son wifi, y compris les salles de bains.

Je dispose d’une cuisine spacieuse que j’utilise parfois comme salle de réunion et le fait de pouvoir projeter le contenu du MacBook Air ou de l’iPad sur l’écran plasma de 42 pouces via l’Apple TV est un réel avantage.

Mon iPhone se connecte au système audio de ma Jaguar S Type et de ma VW Scirocco pour fournir de la musique et je garde toujours un iPod Classic de 160 Go dans la Jag qui contient l’essentiel de ma bibliothèque musicale. J’adore le service Apple Music au fait – avoir accès à tant de musique pour un petit abonnement mensuel est définitivement la solution et je pense qu’elle est d’une qualité infiniment supérieure à tout ce que propose Spotify.

Quelles sont les applications que vous utilisez le plus souvent ? Y a-t-il des applications essentielles dont vous ne pourriez pas vous passer ?

Ma configuration Apple utilise toute la gamme d’applications de Pages, Numbers, Keynote (occasionnellement), Final Cut Pro, etc. Pour les présentations, je préfère la fluidité de Prezi et pour la gestion des tâches, j’ai récemment adopté Evernote dont j’apprécie vraiment la flexibilité. Bien que mon courrier électronique professionnel soit sur Google Apps, je préfère utiliser le client Mail natif d’Apple pour garantir une intégration optimale.

Des applications qui sont constamment ouvertes sur le Mac : Mail bien sûr, Pages, Safari, Numbers, Messages et Evernote. Je garde les disques durs de toutes les machines en ordre en utilisant CleanMyMac 3 .

C’est à peu près la même histoire sur iOS – et j’adore l’intégration Hand-Off entre iOS et OS X. Cela signifie que nous pouvons travailler de manière transparente entre le bureau à domicile et les environnements hors base sans avoir à rater un seul passage.

Toute ma vie est maintenant dans Evernote – Je ne saurais pas quoi faire au jour le jour si elle s’arrêtait soudainement de fonctionner !

Pour mes loisirs, j’utilise iBooks et l’application Kindle pour la lecture de livres électroniques (j’adore pouvoir agrandir le texte à une taille gérable pour moi) et audible.com contient ma vaste bibliothèque de livres audio à laquelle j’accède via l’application sur l’iPad ou l’iPhone.

Vous avez des conseils de productivité ou des détails supplémentaires à partager ?

Pour les personnes handicapées, Apple est la marque incontournable. L’accessibilité est intégrée dans chaque appareil, il suffit de lui donner les moyens de fonctionner. J’utilise Zoom à la fois sur les appareils OS X et iOS et, lorsqu’il s’agit de lire un long article, je fais souvent lire le texte par les tons mélodieux de la voix anglaise, Daniel, qui passerait pour un annonceur de la BBC.

La seule grande déception de l’environnement Mac OS X est que le logiciel de reconnaissance vocale Dragon Dictate pour Mac est loin derrière son équivalent pour PC. Certains de mes pairs handicapés gardent un ordinateur portable PC pour pouvoir utiliser Dragon Dictate sans avoir à se soucier de la version Mac. Il est grand temps que Nuance synchronise les fonctionnalités sur les deux plates-formes !

vous avez une excellente configuration Mac ou une station de travail Apple que vous souhaitez partager avec iphonologie ? Eh bien, qu’attendez-vous ! Commencez par répondre à quelques questions sur votre matériel, sur l’utilisation de votre équipement Apple et prenez quelques photos de haute qualité, puis envoyez-les. Si vous n’êtes pas encore prêt à partager votre propre configuration, c’est bon aussi, vous pouvez parcourir nos configurations Mac précédentes ici à la place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *