Configuration du Mac : Le poste de travail d’un producteur de théâtre expatrié

Cette semaine, nous vous présentons la superbe installation Apple du producteur de théâtre Toby S., qui partage avec humour certains des défis auxquels sont confrontés les expatriés lorsqu’ils travaillent et vivent à l’étranger dans un pays rempli de gadgets contrefaits et de faux tout. Mais les Macs sont tous réels, alors plongeons dans le vif du sujet pour en apprendre un peu plus dans cet aperçu amusant :

Parlez-nous un peu de ce que vous faites, et comment cette installation a vu le jour

Ne me tuez pas… J’étais manager chez Microsoft au début des années 1990. …en continuant pendant 25 ans…. et après avoir passé 25 ans comme producteur de théâtre (Broadway, West End et dans toute l’Asie), je suis passé à Apple dans sa totalité il y a quelques années, fatigué des mises à jour continues, des virus, des problèmes de pilotes et du sentiment général de toujours se battre pour que les PC restent en réseau et travaillent ensemble. J’ai commencé avec quelques MacBooks, plus l’iPhone et l’iPad, et je suis tombé amoureux de la simplicité du matériel/logiciel intégré d’Apple.

Depuis lors, j’ai créé une solution 100% Apple qui me permet de me baser à distance à Shanghai, en Chine (je voyage beaucoup), mais de rester en contact étroit avec les États-Unis, Londres et l’Australie via Internet grâce à un routeur flashé avec VPN 24h/24 et 7j/7 (pour contourner/sauter la Grande Muraille de Chine), et diverses solutions Mac pour gérer mon bureau et mon foyer.

Il me semble que c’est un peu exagéré de la part d’Apple, alors laissez-moi vous expliquer que, vivant en Chine sans avoir accès aux versions anglaises de presque tout, et surtout de tout ce qui est faux, j’ai tendance à acheter des produits Apple à l’étranger et à les ramener à Shanghai, en faisant des réserves de matériel de remplacement.

Quel matériel compose votre installation Apple ?

Mon bureau à Shanghai se compose principalement des éléments suivants :

Matériel principal

  • iMac 27″ (fin 2012 – pleine charge)

    – mon ordinateur principal pour le courrier électronique, le budget et la planification du concept de spectacle

  • Macbook Pro Retina 13″ (2014 – entièrement chargé)

    – mon ordinateur portable, pour les voyages et les réunions d’affaires. En gros, utiliser DropBox pour partager tous les fichiers courants

  • Macbook Pro 13″ (2011 – entièrement chargé)

    – mon serveur média basé en Chine (je ne peux pas obtenir de télévision ou de films en anglais, donc j’utilise Apple Remote Disc pour les DVD, la collection de musique d’iTunes et la diffusion en continu d’AppleTV chez moi

  • Apple TV (5 au total – salon, 2 chambres, bureau à domicile et une de voyage pour les hôtels)

    – Pour que les films et la télévision anglaise bruyants ennuient nos voisins chinois, et pour que je rêve d’air pur, de ciel bleu, de nourriture savoureuse et d’anglais

  • iPhones, iPads etc… (tous les derniers iPhone 6+, 6 ou 5S, iPad/iPad Mini pour une utilisation mondiale, domestique en Chine et en voyage)

    – Pour une portabilité ultra synchronisée de mes Evernote, dropbox, wechat, fichiers vidéo/musique clés et occasionnellement un appel téléphonique

Matériel accessoire

  • WD MyCloud EX4 12TB NAS

    – stockage en nuage d’environ 2 To de fichiers de référence clés, le reste étant utilisé comme Time Machine pour le réseau.

  • TerraMaster F4 8tb USB external drive

    – Sauvegarde Time Machine rapide de mon iMac et de ma DropBox.

  • WD MyBook 4tb USB external drives (3 au total – 2 en cours d’utilisation, j’en réserve pour les urgences)

    – Un pour ma collection de musique (plus de 5 000 CD numérisés). L’autre pour les clips de films – principalement des comédies musicales de Broadway/West End.

  • WD MyBook Thunderbolt Duo 8e disques externes

    – Pour ma collection de DVD – émissions de télévision et films.

  • Canon CanoScan LIDE

    – Principalement pour scanner les contrats chinois et l’OCR afin de lire les traductions hilarantes et les clauses ridicules.

  • HP Color LaserJet CP1518ni

    – Principalement pour l’impression de contrats anglais et chinois qui seront plus tard ignorés par les partenaires commerciaux chinois.

  • Haut-parleur iHome AirPlay

    – Pour que les spectacles de Shanghaï fassent tache d’huile pour ennuyer tout le monde autour de moi et me donner l’impression d’être à New York.

  • Routeur ASUS RT-AC68U clignotant avec le VPN Astrill

    – Le seul appareil non Mac, mais le plus important pour nous permettre de franchir la grande muraille de Chine, mais nous avons utilisé un spécialiste informatique étranger pour flasher la ROM en utilisant une ROM en anglais avec un VPN Astrill intégré afin d’accéder à des services étrangers (tels que google, youtube, Facebook etc.)

  • Apple Airport Extreme (2 d’entre eux)

    – Pour apporter la normalité d’un bon réseau à notre maison, et au bureau à domicile, avec toutes les fonctionnalités du back to mac et la facilité de gestion.

  • Apple Airport Express (4 d’entre eux)

    – Pour étendre le WiFi à des coins difficiles d’accès du bâtiment chinois aux murs de béton de 18 pouces (construits pour résister aux raids aériens japonais, sans doute), et pour nous accompagner dans les hôtels.

  • UPS chinois

    – de fournir environ 45 minutes d’alimentation par batterie pour tous les appareils de mon bureau lorsque le courant des bâtiments chinois s’arrête (fréquemment)

(Cliquez pour agrandir la vue détaillée de la configuration du Mac)

Quelles sont les applications et les logiciels que vous utilisez le plus souvent ? Tout ce dont vous ne pouvez pas vous passer ?

Tous les ordinateurs sont équipés des versions anglaises de Microsoft Office, Adobe Photoshop, Adobe Illustrator, Adobe Premier, iTunes, Aperture ainsi que WeChat Desktop et Evernote.

Evernote se synchronise entre tous les appareils et ordinateurs de manière transparente et répertorie toutes les adresses de taxis en chinois pour tous les endroits où nous voulons aller dans la plupart des villes de Chine – une bouée de sauvetage pour les chauffeurs de taxi chinois généralement presque aveugles – leur montrer mon iPhone avec une adresse chinoise claire me permet généralement d’aller où je veux. WeChat est utilisé comme mon principal outil de communication, messagerie, moments, VOIP au niveau mondial, vidéo, partage de photos et envoi de fichiers etc…

Avez-vous des conseils à nous donner ?

Recommandation pour les amoureux des technologies de l’information qui envisagent de s’installer en Chine…. Ne le faites pas. C’est cher et c’est un défi quotidien de travailler autour, ainsi que de tout ralentir de façon détestable….

  • Il y a quelques années, j’essayais de mettre en place des services bancaires en ligne avec ma (grande) banque chinoise locale. J’ai découvert que pour ce faire, je devais utiliser UNIQUEMENT une fausse version chinoise de Windows XP, avec un PC chinois, et une interface uniquement en chinois.
  • Deuxième plus gros problème informatique… Internet très lent (j’ai une ligne en fibre optique de 50mb à la maison, mais la vitesse réelle de téléchargement est plus proche de 7mb, le téléchargement vers l’amont est d’environ 3mb. ceci couplé avec le blocage/interdiction de presque tout ce qui est étranger – tout ce qui est google, gmail, youtube, Facebook, NYtimes.com, BBC.co.uk, etc. etc. etc…
  • Troisième grand défi informatique… ne pas succomber aux faux marchés, aux faux logiciels, aux faux matériels, etc… les appareils sont super bon marché, ont l’air authentique – même avec de fabuleux hologrammes anti-IP, mais qui sait ce qui se passe sous la surface.

Avec ma configuration actuelle, j’ai parfois l’impression d’être ailleurs qu’en Chine continentale. Pour moi, c’est un lieu de solitude et de productivité.

C’est votre tour ! Vous avez une station de travail Apple ou une configuration Mac intéressante que vous souhaitez partager avec iphonologie ? Alors prenez quelques photos de haute qualité, répondez à quelques questions sur votre installation et sur la façon dont vous utilisez le matériel, et envoyez le tout ! Vous pouvez vous rendre ici pour commencer, et si vous n’êtes pas encore prêt à partager votre station de travail, vous pouvez parcourir les configurations Mac précédemment présentées ici, il y a de nombreux bureaux intéressants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *