Régler le tableau de bord pour qu’il survole le bureau en toute transparence sous Mac OS X

Vous n’utilisez pas souvent Dashboard ou peut-être que vous n’aimez pas beaucoup Dashboard sous Mac OS X ? C’est une fonctionnalité formidable mais souvent sous-utilisée, et si changer le fond d’écran de Dashboard n’est pas suffisant pour que vous recommenciez à l’utiliser, vous pouvez toujours ramener le comportement de Dashboard à l’état de survol transparent standard qui existait avant OS X 10.7 (et 10.8 ou 10.9 d’ailleurs). Cette possibilité de superposition rend la fonction beaucoup plus utile pour de nombreux utilisateurs, car elle est rapidement accessible et va et vient à l’écran lorsque c’est nécessaire.

Le résultat final de ce changement tire les widgets du tableau de bord de leur propre espace dédié dans le contrôle de mission, et affiche les widgets directement sur le bureau et les applications, comme c’était le cas dans les versions précédentes de Mac OS X.

Comment définir le tableau de bord comme une superposition de gadgets sur Mac

Laisser les widgets du tableau de bord se superposer à l’écran de Mac OS X est un changement de paramètres très rapide à effectuer, bien qu’il ne soit pas aussi bien étiqueté. Voici ce que vous devez faire :

  1. Ouvrez les préférences système à partir du menu Pomme
  2. Cliquez sur « Contrôle de mission »
  3. À côté de « Dashboard », choisissez « As Overlay », ou dans les versions antérieures de Mac OS, décochez « Show Dashboard as a space »

Il vous faudra maintenant appuyer sur le bon vieux bouton F12 pour afficher le tableau de bord au lieu de glisser vers la gauche dans l’espace contenant avec votre trackpad. Notez que certains claviers Mac peuvent nécessiter l’utilisation de FN+F12 pour activer le tableau de bord, ou vous pouvez simplement utiliser le panneau de contrôle du clavier pour définir ou personnaliser une combinaison unique de touches ou de touches de fonction pour appeler le tableau de bord.

Ce réglage est également un grand changement pour les utilisateurs qui n’ont pas de trackpad ou de Magic Mouse, où le glissement et les gestes n’ont de toute façon aucun rôle dans leur flux de travail.

Quelle est donc la différence ? Eh bien, si vous avez déjà oublié comment était Dashboard sous Mac OS X 10.6, voici à quoi il ressemblera. La différence est que les widgets survolent l’écran actif avec une couche transparente :

Comparez cela au nouveau comportement par défaut du tableau de bord, qui commence avec OS X Lion, Mountain Lion, et se poursuit au-delà d’OS X Mavericks, où le tableau de bord est un espace dédié au sein du contrôle de mission, entrecoupé d’applications plein écran et de bureaux virtuels :

Ce que vous utiliserez sera une question de préférence, mais pour de nombreux utilisateurs, le fait de superposer le tableau de bord au bureau actif est une solution beaucoup plus pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *