Le certificat de décès de Steve Jobs révèle que la cause du décès est un arrêt respiratoire dû à une tumeur pancréatique métastatique

Le certificat de décès de Steve Jobs a révélé que la cause officielle du décès était un arrêt respiratoire, avec comme cause sous-jacente une « tumeur neuroendocrine métastatique du pancréas ». Le certificat, tel que mentionné par Bloomberg , indique également que le décès est survenu cinq ans après l’apparition de la tumeur, ce qui suggère que Steve Jobs a eu une récidive du cancer en 2006.

M. Jobs a d’abord été diagnostiqué en 2003 avec une forme rare de cancer du pancréas, qui a été suivie en 2004 par une opération pour enlever la tumeur. Initialement considéré comme une opération réussie, en 2009, Steve Jobs a ensuite suivi une greffe de foie pour des raisons non précisées. Steve Jobs a pris son dernier congé de maladie en janvier 2011, avant de démissionner de son poste de PDG d’Apple en août, et de décéder vers 15 heures le 5 octobre 2011.

Le certificat de décès mentionne sa profession d' »entrepreneur », et note également que Steve Jobs est mort dans sa maison de Palo Alto, en Californie. Il a été enterré dans un cimetière non confessionnel non spécifié dans le comté de Santa Clara en Californie, le 7 octobre, lors de funérailles privées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *