Apple obtient une victoire très attendue dans l'affaire de l'Apple Watch

Apple obtient une victoire très attendue dans l'affaire de l'Apple Watch

Quelques semaines après qu'un juge a déclaré Apple fautif dans son affaire de brevet avec Masimo, obligeant l'entreprise à désactiver le capteur d'oxygène sanguin sur les nouveaux appareils, Apple a reçu de bonnes nouvelles dans une affaire distincte concernant l'Apple Watch et portant sur la surveillance cardiaque.

Un juge du tribunal de district des États-Unis a décidé qu'Apple n'aurait pas à faire face à un procès concernant l'accès de tiers aux données de fréquence cardiaque de l'Apple Watch à la suite d'une plainte antitrust déposée par AliveCor. AliveCor, qui affirme avoir développé le premier ECG personnel au monde avec le KardiaBand, a accusé Apple d'utiliser des "tactiques sur le marché de l'analyse de la fréquence cardiaque.". [that] qui ont porté atteinte à la concurrence, réduit le choix des consommateurs et potentiellement endommagé la santé publique".

Lire aussi :  L'iPhone 16 bénéficierait d'un sérieux coup de pouce en termes de spécifications

Cependant, le juge n'était pas d'accord, estimant que la mise à jour watchOS 5 d'Apple pour l'algorithme de fréquence cardiaque de l'Apple Watch, qui a impacté la fonctionnalité de KardiaBand, n'était pas anticoncurrentielle et ne justifiait pas que l'affaire aille jusqu'au procès. Dans un communiqué, Apple a déclaré : "L'action en justice d'AliveCor mettait en cause la capacité d'Apple à améliorer d'importantes fonctionnalités de l'Apple Watch sur lesquelles les consommateurs et les développeurs comptent, et le résultat d'aujourd'hui confirme que cela n'est pas anticoncurrentiel. Nous remercions la Cour pour son examen attentif de cette affaire, et nous continuerons à protéger les innovations que nous faisons progresser au nom de nos clients contre les plaintes sans fondement."

Lire aussi :  iFixit : les AirPods 3 et les derniers Beats sont irréparables, mais…

AliveCor, qui poursuit également Apple pour violation de brevets, s'est déclarée "profondément déçue" par la décision et prévoit de faire appel.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *